Confédération Musicale de France : Mission « Calliope et Euterpe », le guide

Associée à la FMFC (Fédération Musicale de Franche-Comté) et la FSMA (Fédération des Sociétés Musicale d’Alsace), la CMF (Confédération Musicale de France) met désormais à disposition du plus grand nombre des outils de réflexion et des outils pratiques et légaux, les plus complets possible, de façon à aider les dirigeants d’associations et les pouvoirs publics à envisager sereinement l’avenir et à construire ensemble un monde associatif structuré et professionnel.

Une étude sur le milieu associatif (à bien dissocier de la fonction publique territoriale et du spectacle vivant professionnel privé ou public) menée en 2014 a donc permis de mettre en avant :

  • l’importance et la qualification du personnel salarié actuel et potentiel avec plusieurs milliers d’établissements d’enseignement musical et d’ensembles musicaux,
  • l’enjeu majeur et urgent pour la pérennité des pratiques et de la démocratie culturelle (éducation populaire et économie sociale et solidaire),
  • l’activité inscrite dans la durée comme élément essentiel de l’éducation générale et de la construction de l’individu face à la consommation et l’industrie culturelles,
  • le maillage territorial inégal mais qui vient combler les manques de l’Etat et des collectivités territoriales avec une présence forte en milieux ruraux et suburbains,
  • les problèmes essentiels comme le non respect de la loi sur le travail, la non assimilation des dispositifs pédagogiques et de développement culturel,
  • l’inexistence de métiers dans la convention de l’animation pour des activités bien réelles, et la non interpellation du CNEA à ce sujet depuis plus de 30 ans,
  • des diplômés qui trouvent des emplois dans l’associatif en étant dévalorisés.

Sur la base de ces constats complets et chiffrés, référencés dans une note d’opportunité (voir notre article de septembre 2016), la mission Calliope et Euterpe s’est orientée vers la rédaction d’un guide, qui ferait enfin le point sur le sujet en abordant tous les thèmes et donnerait un maximum d’outils à tous les utilisateurs et partenaires potentiels. Elle a aussi élaboré cinq fiches-emplois, entièrement compatibles avec des futurs métiers dans la convention de l’animation et déjà utilisable en l’état comme référence.

C’est dans ce sens que la Direction Générale de la Création Artistique-Ministère de la culture (DGCA) et la Plate-Forme interrégionale d’échange et de coopération pour le développement culturel (PFI) ont maintenant rejoint activement le groupe de travail.

Télécharger le guide complet

Télécharger le complément du guide

Télécharger la note d’opportunité

En savoir plus

Partager : Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *